Articles

Les zones du PTZ+ neuf 2012 ne seront pas modifiées

zones-réforme-ptz+2012

Avec le projet de suppression des zones B2 et C dans l’éligibilité du nouveau PTZ+ 2012, les primo accédants ont eu froid dans le dos

La réforme du PTZ+ met en place sa suppression pour l’achat d’un logement ancien dés 2012.

Le nouveau Prêt à Taux Zéro Plus ne pourra donc être utilisé désormais que pour l’acquisition dans l’immobilier neuf.

Par ailleurs, un amendement prévoyait en plus de réserver le Prêt à Taux Zéro Plus dans le neuf uniquement pour les zones A et B1.

La suppression des zones B2 et C dans l’éligibilité du nouveau PTZ+ 2012 aurait permis au Gouvernement de réaliser de conséquentes économies au détriment des primo accédants.

A trop vouloir le réformer, l’avenir du ptz+ est il menacé ?

Lire la suite

nouveau-ptz+2012-budget-fillon

Budget 2012 : Fillon écarte l’immobilier ancien du nouveau prêt à taux zéro 2012

nouveau-ptz+2012-budget-fillon

Le nouveau PTZ+ 2012 va-t-il exclure 75% des primo accédants potentiels ?

François Fillon vient de l’annoncer dans son plan de rigueur 2012 : la modification du prêt à taux zéro plus est imminente.

Le mois dernier, la réforme du PTZ+, présentée dans le budget 2012 du Gouvernement, avait failli avoir lieu avant d’être stoppée au dernier moment par les Députés. Pourtant, les modalités du nouveau Prêt à Taux Zéro 2012 seront bel est bien remaniées l’année prochaine.

En effet, la loi de finance 2012prévoit de « recentrer le PTZ+ sur les logements neufs ».

Cette nouvelle mesure de François Fillon signifie que ce prêt à 0% destiné aux primo accédants ne sera désormais éligible qu’à l’achat d’un logement neuf. La suppression du prêt à taux zéro + pour l’ancien en 2012 risque encore de faire débat quand on découvre le bilan d’attribution des PTZ+ en 2011.

Changer les règles du PTZ+ 2012 en écartant l’éligibilité des biens immobiliers anciens est il prudent et juste ? Pas forcément quand on sait que 75% des PTZ+ distribués en 2011 ont bénéficié à l’achat de logements anciens.

Lire la suite