Articles

taux-immobilier-2012-taux-décembre

Taux immobiliers décembre et prévisions 2012

taux-immobilier-2012-taux-décembre

La hausse des taux immobiliers pourrait passer au second plan devant la difficulté grandissante d’obtenir un prêt bancaire en lui même

La hausse des taux immobiliers constatée en novembre devrait se poursuivre en décembre et même en 2012. Les taux de crédits ne sont pas les seuls touchés par les politiques bancaires de restriction car les conditions d’obtention d’un prêt immobilier se durcissent considérablement. Réussir à obtenir un prêt bancaire est presque devenu une préoccupation plus cruciale qu’obtenir le meilleur taux immobilier en décembre.

A un mois du réveillon, inutile donc d’espérer que le père noël des banques ne vous apporte autre chose qu’un martinet pour votre projet immobilier. La tendance des taux 2012 est en augmentation.

Cette hausse des taux actuels est le résultat d’une politique d’austérité menée par les établissements bancaires pour prévenir la crise économique Européenne et les répercussions sur les prix de l’immobilier pourrait se faire ressentir selon les prévisions 2012.

Lire la suite

Friggit Avril 2011, une bulle généralisée sur le territoire Français

2011 sera-t-elle l'année de l'éclatement de la bulle immobilière ?

Les derniers indices publiés par l’économiste Jacques Friggit mettent en évidence la reprise très forte des transactions observée l’année dernière.

L’indice de Paris explose littéralement le précédent record de 2008 mais tout le territoire est touché par la hausse des prix puisque même la province retrouve quasiment son niveau record d’il y a 3 ans.
Seule nouveauté, les volumes de vente restent plus faibles qu’à l’époque.

Ces niveaux ne risquent-ils pas d’engendrer un nouveau blocage du marché ? La perfusion du PTZ+ suffira-t-elle à contrer l’effet dévastateur et continu de la lente remontée des taux d’intérêts ?

Lire la suite

Moins de choix sur les taux … plus d’attention sur le montage du crédit immobilier

Sur 1 an, les taux fixes moyens sont en forte hausse.

Les taux d’intérêts des prêts immobiliers ont beaucoup augmenté de décembre 2010 à mars 2011.

La période de « taux bas » est d’ailleurs bel et bien finie, les taux moyens fixes ont progressé d’environ 0,20% entre mars 2010 et mars 2011.

Ce qu’on sait moins, c’est que les banques font converger leurs barèmes de taux.

A mêmes durées et revenus, les taux des différentes Banques se rapprochent, leur dispersion se réduit.

Les campagnes de Marketing sur les meilleurs taux éloignent l’attention de ce qui est important : le montage du prêt et son ajustement à la situation de l’emprunteur.

Lire la suite