Articles

credit-immobilier

Prêt immobilier : taux fixe ou taux variable ?

Punch du taux variable ou stabilité du taux fixe ?

Pour acheter votre logement vous devez souscrire un prêt : taux fixe ou taux variable ?

Pour comprendre les risques et les avantages de chaque formule il faut comprendre comment ces prêts sont calculés.

Les formules sont nombreuses entre le variable, le fixe et les nombreuses possibilités de « taux capés ».

Il est impossible de désigner dans l’absolu une solution meilleure qu’une autre. Mais selon vos critères en terme de risque et votre projet vous pouvez dégager une tendance vers l’une ou l’autre des options.

Cet article détaille les grands principes : taux d’intérêts et marges bancaires, indices (LIBOR, EURIBOR…), méthodes de calcul et d’amortissement, etc…

Lire la suite

Taux immobiliers avril 2014

Juillet 2011, la dernière baisse des taux immobiliers?

La semaine dernière, alors que  la Banque Centrale Européenne (BCE) relevait ses taux d’intérêts de 0,25%, quatre banques françaises baissaient leurs taux immobilier de 0,05% pour juillet – août 2011.

Comment expliquer ce décrochage à « contre cycle », et comment en profiter ?

Lire la suite

Moins de choix sur les taux … plus d’attention sur le montage du crédit immobilier

Sur 1 an, les taux fixes moyens sont en forte hausse.

Les taux d’intérêts des prêts immobiliers ont beaucoup augmenté de décembre 2010 à mars 2011.

La période de « taux bas » est d’ailleurs bel et bien finie, les taux moyens fixes ont progressé d’environ 0,20% entre mars 2010 et mars 2011.

Ce qu’on sait moins, c’est que les banques font converger leurs barèmes de taux.

A mêmes durées et revenus, les taux des différentes Banques se rapprochent, leur dispersion se réduit.

Les campagnes de Marketing sur les meilleurs taux éloignent l’attention de ce qui est important : le montage du prêt et son ajustement à la situation de l’emprunteur.

Lire la suite

Durées des crédits immobiliers : les banques font le service minimum

La première optimisation d’un crédit immobilier consiste à choisir une durée adaptée à sa capacité de remboursement et au capital emprunté.

Pourtant, les banques ne font aucun effort dans ce domaine. Plus de 75% des offres sont faites sur les durées standards du crédit (10, 15, 20, 25 et 30 ans). Au final le coût pour l’emprunteur est très important.

Nous avons analysé près de 1000 simulations effectuées sur notre site durant une partie du mois d’août pour en extraire une série d’indicateurs sur les pratiques bancaires et les comportements des Français face au crédit. Cet article est le premier d’une longue série, nous nous intéresserons ici spécifiquement aux durées d’emprunt des crédits.

Lire la suite