Le PTZ+ est une aide financière de l’Etat mise en place en 2011 afin de faciliter l’accès à la propriété aux foyers aux revenus modestes et notamment aux primo accédants.

Ce Prêt à Taux Zéro permet ainsi de financer une partie de son achat immobilier en fonction de différents critères d’éligibilité.

Souvent remanié ces dernières années, le calcul du PTZ a beaucoup évolué. Le PTZ 2016 n’échappe pas à la règle, notamment avec son retour dans l’achat immobilier à rénover : le PTZ dans l’ancien.

PTZ 2016

A partir du 1er janvier 2016 et pour les offres de crédit émises à partir de cette date, les modalités du PTZ évoluent comme suit :

  • Le montant plafond de PTZ est porté à 40% de l’opération pour un achat éligible dans l’immobilier neuf (contre 26% aujourd’hui)
  • Les plafonds de revenus sont légèrement revus à la hausse
  • La durée de différé de remboursement du PTZ pourra être de 5 ans, 10 ans ou 15 ans en fonction des revenus
  • La durée du PTZ sera de 20 ans minimum
  • L’octroi du PTZ pour l’achat dans l’immobilier ancien avec travaux est élargi à la France entière avec un montant minimum de travaux obligatoire de 25% du montant total de l’opération
montant ptz 2016

Quotité, durée et différé de remboursement du PTZ à partir de 2016 (Source : Ministère du Logement)

Revenus maximum éligibles pour bénéficier du Prêt à Taux Zéro

Pour un célibataire, le nouveau plafond de revenus éligibles pour bénéficier du PTZ est de 37 000€ au lieu de 36 000€ en Zone A, 24 000€ au lieu de 22 000€ en Zone C, 27 000€ au lieu de 24 000€ en Zone B2 et 30 000€ au lieu de 26 000€ en zone B1.

ptz 2016

Evolution des plafonds de revenus pour un célibataire éligible au PTZ (Source : Ministère du Logement)

Ces plafonds sont doublés pour un couple avec deux enfants.

ptz 2016

Evolution des plafonds de revenus pour un couple avec deux enfants éligible au PTZ (Source : Ministère du Logement)

Le coût de ce nouveau PTZ devrait être de 250 millions d’euros par an pendant 5 ans pour les finances publiques avec la volonté de tripler l’octroi de PTZ auprès des ménages.

La relance du secteur du bâtiment grâce au PTZ dans l’ancien devrait compenser ces dépenses selon le secrétaire d’Etat au Budget Christian Eckert.

7 Réponses

  1. Groupe Saint Agne

    Et oui, qui dit nouvelle année, dit nouvelles normes. Merci pour votre article qui résume bien le nouveau prêt à taux zéro.

    Répondre
  2. CREDIXIA

    C’est vrai qu’il y a pas mal de choses qui changent sur le PTZ cette année, merci pour les précisions.

    Répondre
  3. Jean

    Faire un achat avec l’aide du nouveau PTZ est plus que bénéfique. D’ailleurs, les prix immo sont en baisse avec les faibles taux de crédits actuels.

    Répondre
  4. Cynthia

    Jusqu’à quel âge est-on éligible au PTZ ? J’imagine que, pour ceux au-delà des 60 ans, c’est mort. Merci de me répondre.

    Répondre
  5. Myriam

    C’est une bonne idée d’avoir revu le PTZ. Le nouveau est bien plus attrayant que le précédent. Puis, c’est bénéfique pour les primo-accédants.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix − trois =