PTZ

Réforme PTZ 2014 : le retour des logements anciens

Actuellement, le Prêt à Taux Zéro est éligible, sous conditions de ressources, aux ménages français qui souhaitent acquérir leur première résidence principale. Il doit s’agir d’un logement neuf conforme aux dernières normes de performance énergétique en vigueur.

Supprimé dans l’ancien en 2012, le PTZ fait son retour dans ce secteur de l’immobilier afin de favoriser la primo accession durement touchée par la crise. Cette réforme du prêt à 0% annoncée par Manuel Valls sera détaillée prochainement par le Ministère du Logement. Mais en voici les grandes lignes…

 

Le marché immobilier de la primo accession est en panne

Malgré le PTZ et des taux immobiliers particulièrement bas, les primo-accédants sont de plus en plus touchés par la crise économique et peinent à devenir propriétaires.

Emplois précaires, salaires bas, coût de la construction élevé, difficultés à se constituer un apport, leur dossier de financement est souvent rejeté par les banques, faute de garanties suffisantes.

Dans le secteur de l’immobilier ancien, le pourcentage de foyers réalisant leur premier achat est en recul de -25% en moyenne pour la France et il atteint -40% à Paris.

Bénéficier à nouveau du PTZ+ pour acheter un logement ancien

Présenté en Conseil des Ministres le 25 juin 2014, Sylvia Pinel, Ministre du Logement, a confirmé le maintient du PTZ+ et de son enveloppe de 820 millions d’euros annuelle.

En revanche, même s’il est toujours éligible sous conditions de ressources dans le neuf, le PTZ sera également bientôt disponible dans l’ancien, sous condition de travaux encore à définir.

Par ailleurs, les zones géographiques seront également élargies puisqu’il sera possible de bénéficier du PTZ dans certains centres-bourgs de zone rurale où les prix sont plus accessibles. Les plafonds de ressources sont également revalorisés pour toutes les zones sauf la zone A.

En outre, le calcul du montant du PTZ est revu à la hausse et le différé de remboursement allongé, notamment pour la tranche 2 qui passe de 5 à 9 ans. Ce différé est également élargi à la tranche 3.

L’application de cette réforme du PTZ devrait entrer en vigueur dès octobre 2014.

1 réponse
  1. hervé d'Argentinvestir.com dit :

    L’instabilité de l’emploi entraîne une instabilité financière et sociale.

    Comme souligné dans votre article, cela ne donne pas envie aux classes moyennes de s’engager dans un crédit ne sachant pas si dans 3 ans ils auront toujours un emploi.

    Relancer le marché de l’ancien devrait peut être aidé à la reprise de ce marché

    Hervé d’Argentinvestir.com

    Répondre

Laisser un commentaire, poser une question

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize + seize =