quelle sera l'évolution des taux immobiliers et des prix des logements en 2013 ?

En septembre, les taux immobiliers restent stables

En cette fin de période estivale, la rentrée reste encore favorable pour les acquéreurs potentiels de biens immobiliers à crédit.

En effet, malgré une légère hausse des taux immobiliers constatée en juillet et août, seulement la moitié des banques a pratiqué une hausse de ses taux de crédit en septembre, de +0,15% en moyenne. Les taux immobiliers moyens, toutes durées confondues, restent donc relativement stables et avantageux.

Par ailleurs les prix de l’immobilier baissent légèrement, sans toutefois laisser espérer une chute notable.

Les taux immobiliers en septembre

Avec 50 % des banques qui ont augmenté leurs taux de +0,16% en moyenne en septembre (contre 70 % en août), les conditions d’emprunt restent relativement stables.

En moyenne et hors assurances :

  • 3,01 % sur 15 ans (contre 2,98 % en août)
  • 3,31 % sur 20 ans (contre 3,29 % en août)
  • 3,68 % sur 25 ans (contre 3,64 % en août)

Prévision de l’évolution des taux immobiliers

Même si certains analystes prévoient une hausse marquée des taux immobiliers pour les prochains mois, les experts du Blog MonCréditImmo estiment plutôt une augmentation progressive et lente.

En effet, une envolée des taux serait contre productive pour les établissements bancaires en recherche de nouveaux clients en cette période de rentrée traditionnellement riche en transactions immobilières. Si le contexte économique national et européen ne se dégrade pas davantage, les taux immobiliers devraient donc se maintenir.

Le rachat de crédit toujours rentable

Avec un niveau des taux encore très bas, les renégociations de crédit restent nombreuses. Même les emprunts immobiliers récents peuvent tirer leur épingle du jeu lors d’un rachat, avec de réelles économies à la clef :

Exemple de rachat d'un crédit de 200 000 € souscrit en janvier 2012

Valeur d'achat du bien immobilier250 000 €€
Montant initial du prêt immobilier200 000 €€
Taux du prêt hors assurance4,30%
Mensualité actuelle Hors assurance1 244 €€
Durée restante estimée à ce jour18 ans et 4 mois
Capital restant dû189 090 €€
Montant à racheter (incluant les frais de pénalités et la garantie)197 032 €€
Taux de renégociation3,30%
Future mensualité1 195 €€
Gain estimé par mois49 €€
Gain sur le coût total si durée restante identique et mensualité réduite10 767 €€
Gain sur le coût total si mensualité identique et durée réduite14 551 €€

(Source : MeilleurTaux)

Tendance des prix de l’immobilier

Depuis un an en France, le prix des logements a connu une baisse moyenne de -1,1% (-0,9% pour les maisons et -1,3% pour les appartements) selon l’indice des Notaires.

Pourtant la pierre reste une valeur refuge et résiste à la crise puisque le prix des logements anciens a ainsi soudainement rebondi de +0,2% au deuxième trimestre par rapport au premier.

Paris semble être la région où la correction est la plus marquée avec un recul des prix de -1,9% sur un an.

3 Réponses

  1. viager immobilier

    Merci pour cet article.Grâce à l’augmentation de taux de +0,16% de la banque, nombreux sont les français qui peuvent effectuer leurs achats immobiliers. Et dans la réalisation de leur démarche d’achat du bien, viager est un conseil en stratégie en fiscal et patrimonial.

    Répondre
  2. minhchau

    Bonjour Alex,

    Merci pour toutes ces informations. La pierre reste un secteur ou l’investissement reste rentable à moins de faire n’importe quoi.

    Par contre, les taux immobiliers en France sont relativement faibles par rapport au Vietnam.

    Répondre
  3. rachat-credits.info

    C’ est bon de connaître la tendance du marché de crédit avant de se lancer dans un projet immobilier.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

18 − 18 =