Si votre projet immobilier est d’acheter dans le neuf, vous vous intéressez probablement à l’évolution des prix dans ce secteur.

Malgré des taux de crédit immobilier en solde, la conjoncture reste morose et les programmes neufs, pourtant en promotion, ont du mal a trouver preneur, si l’on en croit l’indice des prix des Notaires de France.

Néanmoins, même si les prix de l’immobilier neuf ont tendance à baisser, certaines villes de France, et notamment leur proche périphérie, tirent leur épingle du jeu.

 

Découvrez le classement des villes de France où le prix des logements neufs a connu la plus forte variation ces 6 derniers mois, que ce soit à la hausse ou à la baisse.

Evolution des prix dans le neuf

Selon Fédération des Promoteurs Immobiliers, avec 73 700 logements vendus, le volume des ventes individuelles de logements neufs par les promoteurs a chuté de -28% en 2012 par rapport à 2011. Cette chute des ventes est la plus forte depuis 16 ans et trouve deux explications principales :

  • Un effondrement des acquisitions par les investisseurs individuels en 2012 (-42%)
  • Une hausse de +0,9% des prix la même année

Du côté des ventes de maisons individuelles diffus, la dernière conjoncture des Notaires de France indique un repli de -18% sur l’année 2012, avec un nombre total de ventes de 123 000 unités.

Sur la même période, le nombre de permis de construire délivrés a diminué de -7% et celui des mises en chantier de -18,3%, soit un total de 335 800 logements dont 295 400 constructions neuves et 40 400 constructions sur bâtiment existant.

Cette mauvaise conjoncture pour l’immobilier neuf participe à enclencher une baisse des prix sensible. Selon l’INSEE, les prix ont reculé de -1,4% si l’on considère la période comprise entre le 3ème trimestre 2011 et le 3ème trimestre 2012.

Les plus fortes variations de prix dans le neuf

D’après une récente analyse basée sur les 6 derniers mois et intégrant plus de 4 200 programmes immobiliers neufs, en prenant comme surface de référence le T3, les plus fortes variations de prix sont enregistrées dans la première et deuxième couronne de certaines grandes villes ainsi que dans certaines villes balnéaires.

Villes en forte hausse

  • Cannes (+28.26%)
  • Grenoble (+16.81%)

Proches banlieues en forte hausse

  • Proche banlieue d’Annecy (+ 8.22 % à Seynod, + 14.22 % à Annecy-le-Vieux)
  • Première couronne de Bordeaux (+ 14.70 % à Lormont)
  • Première couronne de Nantes : (+ 16.10 % à Vertou)

A titre de comparaison, les prix de Lormont restent encore bien plus bas que ceux constatés à Bordeaux intra-muros, par contre, les prix des T3 à Vertou frôlent ceux de Nantes.

Villes en forte baisse

  • Bègles (-22.51%)
  • Palavas les flots (-15.96%)
  • Paris (-11.05% avec quand même 650 000€ en moyenne pour un T3)

Il est à retenir de cette analyse qu’en juin 2013, malgré un marché de l’immobilier souvent décrit comme morose, nous assistons à de fortes hausses des prix du neuf dans certaines banlieues de grosses agglomération. En revanche, Paris semble enfin rendre les armes et afficher un net recul des prix.

Les plus importantes baisses de prix en France

VILLEPRIX MOYEN D'UN T3 EN JUIN 2013VARIATION SUR 6 MOIS
Bègles (33)183 600 €€-22,51%
Palavas-les-Flots (34)310 949 €€-15,96%
Paris648 666 €€-11,05%
Courbevoie (92)451 560 €€-9,40%
Nice (06)290 083 €€-8,30%
Boulogne-Billancourt (92)485 833 €€-7,60%
Arcachon333 245 €€-7,27%

 

Les plus importantes hausses de prix en France

VILLEPRIX MOYEN D'UN T3 EN JUIN 2013VARIATION SUR 6 MOIS
Cannes (06)581 921 €€+28,26%
Grenoble (38)229 400 €€+16,81%
Vertou (44)223 500 €€+16,10%
Lormont (33)187 590 €€+14,70%
Annecy-le-vieux (74)391 000 €€+14,22%
Lorient (56)209 500 €€+10,48%
Seynod (74)266 137 €€+8,22%
Antibes (06)394 263 €€+6,05%
Aix-en-provence (13)382 086 €€+ 4,71%

 (Source : Trouver-un-logement-neuf.com)

2 Réponses

  1. eric

    Bonjour,

    L’étude est très instructive et la forte hausse à Cannes est une variation qui ne me surprend pas. Très bel article en tout cas.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quatre × deux =