Surendettement

La crise de l’immobilier en France

Une récente étude sur l’immobilier en France confirme un sentiment partagé par la majeure partie des français : se loger est devenu très difficile actuellement.

Preuve de ce constat alarmant, le surendettement semble gagner de plus en plus de propriétaires.

Difficile de se loger en France

C’est en tous cas ce que révèle un récent sondage sur le logement réalisé par Ipsos/Nexity.

 

Dans 48 % des cas, ce sont les salariés qui déplorent majoritairement cette situation, suivis par les cadres (21%).

Les problèmes de logement se concentrent principalement au niveau des prix trop élevés. En effet, 50 % des français souhaiteraient une intervention du Gouvernement afin de contenir la hausse des loyers et 29 % expriment le même souhait concernant les prix à l’achat.

Sur ce dernier point, 63 % des personnes interrogées déclarent constater une hausse des prix dans le neuf et 59 % dans l’ancien.

Pourtant, selon les derniers chiffres publiés par Nexity, les prix du neuf ont enregistré une baisse de 6 % entre 2011 et 2012. Mais la crise économique qui sévit actuellement pèse de plus en plus lourd sur le budget des ménages français.

Le surendettement gagne du terrain auprès des propriétaires

Selon la dernière étude dévoilée par la Banque de France, les locataires surendettés étaient légèrement moins nombreux en 2011 (78.6%) qu’en 2010 (80%).

Pourtant, même si le surendettement touche un peu moins les locataires, il gagne désormais du terrain auprès des propriétaires et des primo accédants : 9,3 % en 2011 contre 7,5 % en 2010.

Sans surprise, les dossiers des personnes au chômage représentent plus de 25% du volume total du surendettement. 11,7 % des surendettés n’ont pas de profession et 10,3 % sont sans activité (invalidité, congé maladie de longue durée, congé parental notamment).

La catégorie socioprofessionnelle la plus touchée est celle des employés (35,1 %).

Enfin, 64 % des personnes surendettées sont célibataires, sans enfants à charge dans 52 % des cas et ont entre 35 et 55 ans pour 53.3% des dossiers (contre 23.6% pour les plus de 55 ans).

1 réponse
  1. comparateur de prix dit :

    Oui, la crise frappe vraiment fort en France, même les propriétaires des biens ne sont pas épargnés. Il faut faire attention surtout face au surendettement…

    Répondre

Laisser un commentaire, poser une question

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux + cinq =