prix des logements en 2012

Les prix de l'immobilier se stabilisent en 2012 mais aucune chute spectaculaire en perspective

2012 sera sans doute l’année de la stabilisation des prix des logements, si l’évolution du marché immobilier constatée jusqu’à présent continue sur sa lancée.

Pourtant, aucune chute violente des prix n’est à prévoir puisque les crédits immobiliers restent bon marché et la demande forte.

 

Les prix de l’immobilier ancien se stabilisent

Traditionnellement, les prix de l’immobilier connaissent un rebond au printemps de chaque année.

Pourtant, nous sommes déjà fin aout 2012 et ce sursaut n’a pas eu lieu. En effet, selon la FNAIM, durant le deuxième trimestre 2012, les prix des logements ont observé une stabilité quasi parfaite puisqu’on constate une hausse de seulement +0.1% pour les appartements et +0.2% pour les maisons par rapport au premier semestre 2011.

Plus globalement, le marché immobilier est assiégé par une stabilité des prix depuis neufs mois consécutifs (+0.0% au 4ème trimestre 2011, -0.6% au 1er trimestre 2012, +0.1% au 2ème trimestre 2012).

prix-immobiliers-2012-france-régions

Evolution des prix de l'immobilier en France (Source : FNAIM)

 

Prix moyen de l'immobilier en France par département en 2012

DépartementPrix m2 moyen appartementPrix m2 moyen maison
01 - Ain1 930 € / m²1 793 € / m²
02 - Aisne1 427 € / m²1 412 € / m²
03 - Allier1 095 € / m²1 122 € / m²
04 - Alpes de Hautes-Provence1 994 € / m²2 169 € / m²
05 - Hautes-Alpes2 393 € / m²2 037 € / m²
06 - Alpes-Maritimes4 151 € / m²4 215 € / m²
07 - Ardèche1 412 € / m²1 706 € / m²
08 - Ardennes1 191 € / m²1 186 € / m²
09 - Ariège1 414 € / m²1 372 € / m²
10 - Aube1 482 € / m²1 351 € / m²
11 - Aude2 004 € / m²1 582 € / m²
12 - Aveyron1 339 € / m²1 322 € / m²
13 - Bouches-du-Rhône2 748 € / m²3 058 € / m²
14 - Calvados2 661 € / m²1 960 € / m²
15 - Cantal1 294 € / m²1 203 € / m²
16 - Charente1 262 € / m²1 258 € / m²
17 - Charente-Maritime3 044 € / m²1 848 € / m²
18 - Cher1 477 € / m²1 209 € / m²
19 - Corrèze1 295 € / m²1 361 € / m²
2A - Corse-du-Sud3 063 € / m²3 230 € / m²
2B - Haute-Corse2 551 € / m²2 536 € / m²
21 - Côte-d'Or2 046 € / m²1 723 € / m²
22 - Côtes d'Armor1 799 € / m²1 580 € / m²
23 - Creuse981 € / m²963 € / m²
24 - Dordogne1 503 € / m²1 416 € / m²
25 - Doubs1 692 € / m²1 611 € / m²
26 - Drôme1 600 € / m²1 898 € / m²
27 - Eure1 900 € / m²1 772 € / m²
28 - Eure-et-Loir2 108 € / m²1 747 € / m²
29 - Finistère1 448 € / m²1 609 € / m²
30 - Gard1 947 € / m²2 059 € / m²
31 - Haute-Garonne2 645 € / m²2 158 € / m²
32 - Gers1 420 € / m²1 427 € / m²
33 - Gironde2 711 € / m²2 190 € / m²
34 - Hérault2 724 € / m²2 312 € / m²
35 - Ille-et-Vilaine2 264 € / m²1 709 € / m²
36 - Indre1 115 € / m²1 096 € / m²
37 - Indre-et-Loire2 059 € / m²1 716 € / m²
38 - Isère2 175 € / m²1 946 € / m²
39 - Jura1 243 € / m²1 255 € / m²
40 - Landes2 447 € / m²1 846 € / m²
41 - Loir-et-Cher1 577 € / m²1 429 € / m²
42 - Loire1 308 € / m²1 588 € / m²
43 - Haute-Loire1 142 € / m²1 097 € / m²
44 - Loire-Atlantique2 612 € / m²2 083 € / m²
45 - Loiret1 916 € / m²1 678 € / m²
46 - Lot1 386 € / m²1 482 € / m²
47 - Lot-et-Garonne1 265 € / m²1 391 € / m²
48 - Lozère1 452 € / m²1 277 € / m²
49 - Maine-et-Loire1 858 € / m²1 531 € / m²
50 - Manche1 684 € / m²1 516 € / m²
51 - Marne2 020 € / m²1 659 € / m²
52 - Haute-Marne1 133 € / m²963 € / m²
53 - Mayenne1 272 € / m²1 259 € / m²
54 - Meurthe-et-Moselle1 674 € / m²1 418 € / m²
55 - Meuse1 039 € / m²947 € / m²
56 - Morbihan2 350 € / m²1 916 € / m²
57 - Moselle1 751 € / m²1 541 € / m²
58 - Nièvre989 € / m²1 068 € / m²
59 - Nord2 363 € / m²1 712 € / m²
60 - Oise2 484 € / m²1 989 € / m²
61 - Orne1 157 € / m²1 272 € / m²
62 - Pas-de-Calais2 295 € / m²1 549 € / m²
63 - Puy-de-Dôme1 751 € / m²1 421 € / m²
64 - Pyrénées-Atlantiques2 624 € / m²1 965 € / m²
65 - Hautes-Pyrénées1 474 € / m²1 398 € / m²
66 - Pyrénées-Orientales2 152 € / m²2 111 € / m²
67 - Bas-Rhin2 120 € / m²1 913 € / m²
68 - Haut-Rhin1 659 € / m²1 862 € / m²
69 - Rhône2 714 € / m²2 459 € / m²
70 - Haute-Saône1 080 € / m²1 200 € / m²
71 - Saône-et-Loire1 304 € / m²1 396 € / m²
72 - Sarthe1 484 € / m²1 437 € / m²
73 - Savoie2 611 € / m²2 090 € / m²
74 - Haute-Savoie3 150 € / m²3 057 € / m²
75 - Paris8 453 € / m²-
76 - Seine-Maritime1 953 € / m²1 746 € / m²
77 - Seine-et-Marne2 911 € / m²2 619 € / m²
78 - Yvelines3 920 € / m²3 472 € / m²
79 - Deux-Sèvres1 423 € / m²1 290 € / m²
80 - Somme2 214 € / m²1 568 € / m²
81 - Tarn1 493 € / m²1 509 € / m²
82 - Tarn-et-Garonne1 503 € / m²1 527 € / m²
83 - Var3 252 € / m²3 202 € / m²
84 - Vaucluse2 036 € / m²2 294 € / m²
85 - Vendée2 653 € / m²1 700 € / m²
86 - Vienne1 646 € / m²1 343 € / m²
87 - Haute-Vienne1 346 € / m²1 329 € / m²
88 - Vosges1 133 € / m²1 098 € / m²
89 - Yonne1 597 € / m²1 389 € / m²
90 - Territoire-de-Belfort1 363 € / m²1 575 € / m²
91 - Essonne2 921 € / m²3 090 € / m²
92 - Hauts-de-Seine5 706 € / m²5 785 € / m²
93 - Seine-Saint-Denis3 373 € / m²3 139 € / m²
94 - Val-de-Marne4 158 € / m²3 979 € / m²
95 - Val-d'Oise2 865 € / m²2 882 € / m²

(Source : MeilleursAgents.com)

Il n’échappera à personne que cette stabilisation des prix intervient après deux années de hausses (+2.0% en 2010 et +7.3% en 2011) et dans un climat bancaire où malgré des taux bas, les conditions d’obtention d’un crédit immobilier se sont durcies.

Evolution-crédit-immobilier-2012

Evolution du volume de crédits immobiliers distribués (Source : Banque de France)

 

D’après un récent sondage FNAIM-IFOP, les Français considèrent que malgré des taux immobiliers bas, il est actuellement plus difficile d’obtenir un prêt bancaire.

sondage-crédit-immobilier-2012

Indicateur FNAIM-IFOP issu d'un sondage sur le crédit immobilier

 

La construction de logements neufs est en chute libre

Selon le Ministère du Logement lui même, seulement 72 000 chantiers ont débuté entre mars et mai 2012, soit une baisse 19.8% par rapport à la même période en 2011.

Malgré l’attractivité des taux immobiliers bas, les conditions de financement durcies du fait de la crise économique européenne, le recentrage du PTZ 2012, la fin du dispositif Scellier sont autant d’explications aux mauvais chiffres de l’immobilier neuf.

Pourtant selon le Professeur Mouillart de l’université de Nanterre, ce ne sont pas moins de 800 000 logements qui manquent encore en France et seuls 310 000 logements seront construits en 2012.

Cette situation entretien donc la pénurie de logements en France et ne favorise pas une réelle baisse des prix puisque la demande dans le neuf reste forte.

Selon un récent sondage d’Explorimmo, 53% des candidats à l’accession immobilière ne sont pas satisfait de leur logement actuel.

  • Les raisons évoqués sont le manque de surface (34%), le loyer trop élevé (22%), le voisinage (9%), l’isolation (7%), le mauvais état général (6%).
  • Pour 62% des sondés vivants en appartement, le bien immobilier recherché est avant tout une maison.
  • Pour 70% des sondés, le logement idéal doit disposer d’une surface habitable minimum de 150m².
  • Un espace en extérieur est aussi une priorité pour la majorité, que ce soit une terrasse (41%) ou un jardin (55%).
  • Un emplacement de parking ou un garage constitue également un critère primordial pour 51% des futurs propriétaires.
  • Au sommet des critères de choix se placent les commodités du quartier. Pour 53% des sondés, le logement est plutôt en zone citadine, avec des commerces (46%) et des transports publics (38%).
  • Sur 90% des répondants qui souhaitent devenir propriétaires, 68% optent pour une acquisition et 22% pour une construction.
  • Pourtant, 67% estiment ne pas être en mesure de réaliser ce projet immobilier dans les 6 mois à venir. Les raisons évoquées sont principalement les prix trop élevés (61%).
  • La conjoncture pousse donc les futurs acquéreurs à revoir leurs prétentions à la baisse en terme de surface (36%), de travaux (28%) et de lieu (20%)

Cependant, malgré la difficulté des Français à devenir propriétaire, selon la FNAIM, la stabilité des prix observée au cours du 1er semestre ainsi que l’absence de hausse des taux d’intérêts excluent toute baisse des prix de l’immobilier supérieure à 5% pour 2012.

Cet avis est d’ailleurs corroboré par un récent sondage FNAIM-IFOP qui nous indique que les Français jugent que la conjoncture immobilière actuelle est davantage propice à l’achat d’un logement qu’à sa vente.

avis-vente-achat-immobilier-2012

Indicateur FNAIM-IFOP issu d'un sondage sur le marché immobilier