taux-immobiliers-juin-2012

La tendance à la baisse des taux immobiliers de juin 2012 va-t-elle se maintenir ?

Avec une baisse sensible de  l’OAT 10 ans début mai, le premier trimestre 2012 enregistre une légère baisse des taux immobiliers en France. Le mois de juin 2012 confirmera cette tendance, une bonne nouvelle pour les crédits immobiliers.

Avec des taux immobiliers de 3.33% hors assurance pour un excellent dossier sur 15 ans et globalement autour de 4% pour les autres durées d’emprunt, la période semble plutôt propice aux plans de financement immobilier.

Pourtant, ces conditions favorables au prêt bancaire 2012 pourraient ne pas durer éternellement…

Evolution des taux des prêts immobiliers en 2012

Selon l’observatoire du Crédit Logement/CSA, les taux immobiliers au 1er trimestre 2012 ont enregistrés une légère baisse en s’établissant en moyenne à 3.92% hors assurance :

  • 3.95% en moyenne hors assurance pour l’accession immobilière dans le neuf
  • 3.92% en moyenne hors assurance pour l’accession immobilière dans l’ancien

En avril 2012, les taux immobiliers ont confirmé cette tendance à la baisse en s’établissant en moyenne à 3.67 % hors assurance :

  • 3.66 % en moyenne hors assurance pour l’accession immobilière dans le neuf
  • 3.71 % en moyenne hors assurance pour l’accession immobilière dans l’ancien

Les taux des prêts immobiliers sont actuellement revenus à leur niveau du printemps 2011.

taux-immobiliers-juin-2012

Evolution des taux immobiliers moyens en % (source : Crédit Logement/CSA)

Evolution de la durée des crédits immobiliers 2012

Les crédits immobiliers connaissent également une réduction de leur durée en 2012. En effet, en avril 2012, la durée moyenne était de 200 mois, contre 212 mois au premier trimestre.

duree-credit-immobilier-juin-2012

Evolution de la durée moyenne des crédits immobiliers en mois (source : Crédit Logement/CSA)

Augmentation de l’apport personnel lors d’un emprunt bancaire

Même si les taux immobiliers ont baissé en 2012, la crise financière impacte lourdement les conditions d’emprunt imposées par les banques. En effet, depuis plusieurs mois, ces dernières se montrent plus sélectives sur les dossiers de financement. La conséquence de ce resserrement des conditions d’emprunt est une augmentation de l’apport personnel.

En moyenne, l’apport personnel progresse de +10.2% en 2012 après une hausse de +9.1% en 2011 et +6.4% en 2010. Cette évolution à pour conséquence d’écarter de plus en plus les ménages les plus modestes au profit des ménages les plus aisés.

Le nombre total de crédits immobiliers accordés en avril 2012 était ainsi en baisse de -15.9% alors qu’il affichait une progression de +37% à la même période en 2011.

Les taux immobiliers de juin 2012

 DUREE15 ans 20 ans 25 ans 30 ans 
TAUXFIXEREVFIXEREVFIXEREVFIXEREV
excellent3,33%2,82%3,6%3,17%3,85%3,34%4,3%3,56%
très bon3,4%3%3,7%3,24%3,9%3,49%4,35%4,04%
Bon3,45%3,05%3,8%3,3%3,99%3,63%4,51%4,29%

(source : MeilleurTaux)

De nombreux économistes et observateurs du marché financier prévoient une augmentation des taux immobiliers en France dans les prochains mois. En effet, investisseurs et agences de notation surveillent attentivement la politique économique du nouveau Gouvernement et son impact sur le redressement du déficit budgétaire.

En attendant, le niveau de l’OAT 10 ans pour la France reste relativement stable autour de 3 %. En avril, sa moyenne était de 2.99 % et début mai 2012, l’OAT 10 ans a chuté sensiblement pour atteindre 2.86 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

17 − onze =