2012, l’année des bonnes affaires dans l’immobilier neuf

2012, l’année des bonnes affaires dans l’immobilier neuf

- in Marché immobilier
0
Prix-marché-immobilier-neuf-2012
Le marché immobilier neuf est en crise, une période pertinente pour bénéficier de prix en baisse

En 2012, les ventes de logements neufs chutent : l’immobilier neuf est en crise.

Cette situation difficile s’explique notamment par les difficultés croissantes d’accès au crédit immobilier et la hausse des coûts de construction.

En outre, les récentes réformes fiscales mises en place par le Gouvernement impactent de manière très négative le marché immobilier neuf en France.

Dans ce contexte difficile, les promoteurs immobiliers commencent dores et déjà à proposer des ristournes sur leurs programmes afin de compenser la baisse des ventes. Serait-il le moment idéal pour réaliser de bonnes affaires dans l’immobilier neuf et investir dans la construction ?

L’immobilier neuf en crise

Selon la Fédération des promoteurs immobiliers, les ventes de logements neufs pourraient chuter de 20% en 2012. En effet, pour résister à un climat économique difficile, le Gouvernement n’a pas hésité a engager une série de réformes fiscales qui risquent de peser lourdement sur la santé du marché immobilier neuf en France :

A ces réformes immobilières, s’ajoutent les conséquences du nouveau calcul de la surface de plancher en remplacement de la Surface Hors Oeuvre Nette (SHON) et de la Surface Hors Oeuvre Brute (SHOB) (décret n°2011-2054 au JO du 31/12/2011).

En effet, en faisant intervenir la notion d’emprise au sol dans le droit à construire, plus de 40% des ménages devront avoir recours à un architecte contre 13% actuellement, avec un coût supplémentaire estimé à 2000 € par maison.

En outre, la possible hausse de 1,6 point de la TVA en octobre prochain risque d’alourdir encore un peu plus le budget des ménages. Pour une construction neuve de 100 000 € HT, ce sont donc 1600 € qui s’ajouteront aux 19 600 € actuels.

Par ailleurs, la fragilité des banques, la hausse des taux des crédits immobiliers et le resserrage des critères d’octroi dégradent encore la situation.

Selon Meilleur Taux, en février 2012, les taux d’intérêt immobiliers fixes et hors assurances s’établissent en moyenne entre 4,00 et 4,20% pour une durée de 20 ans, soit environ 0.20% de plus qu’à la même période en 2011.

D’après L’Union des Maisons Françaises, une hausse des taux d’emprunt de 1% supprime environ 24 000 mises en chantier de constructions neuves, soit 16% du marché.

De plus, les surcoûts de construction générés par le passage de la Réglementation Thermique 2005 (RT2005) à la Réglementation Thermique 2012 (RT2012) afin de réduire la consommation énergétique des logements sont estimés en moyenne de 8 à 13%.

L’immobilier neuf moins cher en 2012

Depuis le mois d’avril 2011, nous assistons à une baisse des ventes de maisons individuelles en secteur diffus. Le nombre de ventes total sur l’année s’établit à 148 500 unités, soit une chute de 10% par rapport à 2010.

évolution-vente-logements-neufs
Evolution des ventes de maisons neuves en 2011 (Source : Union des Maisons de France)

Dans ce contexte difficile pour l’immobilier neuf, les promoteurs n’envisagent pas d’augmenter leurs prix en 2012.

Pour certains, c’est même la période des soldes ! C’est notamment le cas de Nexity qui annonce des baisses de prix de 3 à 5% sur ses nouveaux programmes.

Kaufmann & Broad n’est pas non plus en reste puisqu’il vient de dévoiler au Figaro son intention de commercialiser des logements 25% moins chers qu’aujourd’hui.

Ces promotions des constructeurs pour enrayer la chute des ventes devraient avoir lieu essentiellement en périphérie des grandes villes puisque le marché immobilier du neuf en hyper centre reste encore soutenu.

Tendance des prix de l’immobilier neuf en France

Appartements

prix-appartements-neufs-2012
Prix des appartements neufs en France (Source : La vie Immo)

 

Maisons

prix-maisons-neuves-2012
Prix des maisons neuves en France (Source : La vie Immo)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *